Petit détour par le Festival d'Avignon 2015

par L'Oeil de S  -  10 Juillet 2015, 19:47  -  #Festival, #Avignon, #Humoriste, #Musical, #Théâtre, #Danse, #OFF15, #Spectacle

L'Oeil de S a eu l'occasion de me rendre à Avignon pour le premier week-end du Festival. Il n'a malheureusement pas eu beaucoup de temps mais il a tout de même réussi à voir quatre spectacles. 

Le Festival d'Avignon est un immense théâtre qui propose pendant trois semaines environ 1200 spectacles mélangeant plusieurs arts vivants. Ainsi, on y trouve du théâtre, de la danse, des comédies musicales, des humoristes, des concerts, des spectacles de rues, du cirque, etc. Il y en a vraiment pour tous les goûts mais aussi pour tous les âges! 

Retour sur les shows que l'Oeil de S a eu la chance de voir durant son week end marathon à Avignon ! 

Petit détour par le Festival d'Avignon 2015

Le Coup de Coeur de l'Oeil de S : Cabaret Blanche

Un peu d'histoire

1914, première guerre mondiale, tous les hommes valides et jugés aptes abandonnent leurs vies et leurs familles afin de remplir les rangs des mobilisés pour la patrie. Un jeune homme, un certain Pippo Pépino, fils d’immigré Italien, rêve d’intégrer un régiment en tant que tambour major et de se rendre ainsi utile à la société. Jugé trop faible physiquement pour servir la patrie, il entreprend alors le voyage de sa vie en quittant pour la première fois de son existence son petit village natal dans l’espoir de retrouver son cousin enrôlé sur le front.
Pour lui commence alors un voyage extraordinaire, jonché de péripéties et de rencontres. Ce voyage l’amènera à traverser toute la France pour se retrouver à Paris, ville des lumières, ville de tous ses rêves, dont lui parlait si souvent son père. A Paris il va rencontrer Violette, jeune femme habilleuse qui va bouleverser sa vie en le faisant pénétrer dans les coulisses du Cabaret Blanche, énigmatique et fameux cabaret parisien dont il a tant entendu parler. (source)

Le Cabaret Blanche vu par l'Oeil de S 

Cette pièce décalée, burlesque et poétique, vous fera beaucoup rire. Elle vous touchera aussi par la dureté de la période mais également par les histoires personnelles de chaque personnage. La mise en scène, quant à elle, est minutieuse et réfléchie. Nous sommes très rapidement emporter dans ce cabaret extravagant et pour le coup, on s'y croierait ! Blanche s'adresse à nous, public, comme au public de son cabaret ... Entre réalité et fiction, la barrière est mince. Les chansons sont drôles, dynamiques et très efficaces. On assiste également à une magnifique performance de danse orientale et nous tenions à applaudir fortement le talent de Camille Favre-Bulle (interprète du rôle de Violette) qui est une artiste complète et surprenante. Les trois musiciens live (Stéphane Lopez, Patrick Gavard-Bondet et Djamel Taouacht) ont également un rôle important dans cette pièce et c'est attractif de voir qu'ils sont des personnages à part entière du spectacle. 

Parlons un peu du casting ... Comme évoqué ci-dessus Camille Favre-Bulle excelle dans son interprétation. Dans le rôle touchant de Pippo, on retrouve Alexandre Faitrouni au sommet de son art. Fabuleux comédien, il nous offre également un très bon moment de claquettes. Benjamin Falletto qui incarne le rôle de Blanche, nous surprend tout au long de la pièce en dévoilant tout en délicatesse et subtilité les différentes facettes de son personnage. Arnaud Léonard, quant à lui, nous propose une interprétation drôle et coquine de Sandrex. Enfin Cristos Mitropoulos intervient de façon innatendue et loufoque durant toute la pièce en jouant un personnage maladroit et bizarre. 

En Bref. 

Une belle troupe, une mise en scène efficace, une histoire intriguante, drôle et émouvante ... Bref un vrai régal pour les yeux, les oreilles et le moral. Courez-y, vous ne serez vraiment pas déçus !  

Au théâtre des Carmes André Benedetto du 4 au 26 juillet (relâche le 8,15 et 20 juillet)

Plus d'infos 

La bonne surprise de l'Oeil de S : Ariane Brodier

A défaut de l'avoir vu sur Paris, l'Oeil de S a profité de son week-end à Avignon pour voir le spectacle d'Ariane Brodier "Mytho". Il a été agréablement surpris, il doit l'avouer. Au départ, il s'attendait à ce que "Mytho" signifie "Menteur/Menteuse" mais en réalité Ariane nous propose l'histoire de sa vie en s'appuyant sur la mythologie grecque. Pour la première fois, selon ses dires, elle se livre sur sa vie personnelle. Bien évidement, lOeil de S a rit. Ses sketchs sont intélligents, bien écrits et complétés d'une petite mais efficace mise en scène. L'Oeil de S a également apprécié la proximité d'Ariane avec son public. Elle le fait intervenir et joue avec lui tout au long de son spectacle. On découvre à travers son spectacle, une Ariane peu sure d'elle, fragile et émouvante. Sa vie nous touche même si elle la tourne en dérision ce qui la rend hilarante. 

En Bref. 

Elle est belle, elle est pétillante et elle est drôle. Elle a un bel avenir dans le monde humoristique devant elle. Si vous êtes de passage sur Avignon, n'hésitez pas à aller la voir sinon retrouvez là à Paris à la rentrée aux Feux de la Rampe. L'Oeil de S y sera en tout cas. 

Actuellement au Théâtre Le Paris à 19h30 du 4 au 26 juilllet

Deux spectacles de danses vu par l'Oeil de S 

Ninika

" Blanc de l’hiver, rouge parce que flamboyant… Ninika ou « bourgeon » en basque, une ode au corps où s’entrelacent langages contemporain et populaire. Poésie et absurde cadencent le fil des saynètes. Au travers des saisons, les 3 interprètes nous transportent vers l’essence même du mouvement corporel pour nous mettre face à une certaine nudité… Une belle façon de découvrir la danse pour les plus jeunes qui ravira aussi les spectateurs plus avertis. " (source)

La compagnie Elirale propose un spectacle où l'imaginaire est stimulé pendant 45 min. Entre danse basque et danse contemporaine, le spectacle Ninika allie grâce, poésie et humour. L'Oeil de S a passé un très bon moment et il applaudit le talent du danseur et des deux danseuses. Une belle maitrise, de belles lignes et de très belles interprêtations qui permettent de visualiser l'histoire qu'ils souhaitent nous raconter et de mettre des mots sur les mouvements proposés. 

Plus d'infos

Une longueur d'avance

" Trois danseurs pour évoquer l’héritage et la transmission avec la fougue et l’énergie de la danse de Frédéric Cellé dans un univers musical tout en délicatesse. Un père et ses deux fils ? Un maître à danser et ses deux élèves ? Trois générations ? Qu’importe…Et si tout n’était qu’une histoire de transmission ? "(source)

Ce spectacle 'a laissé l'Oeil de S un peu perplexe. L'Oeil de S a trouvé que le niveau de danse était très bon niveau, avec des spécialités différentes pour chaque danseur (contemporain, classique, latino ...). Ce mélange d'univers artistique était très intéressant dans ce spectacle. Cependant, l'Oeil de S a eu du mal à comprendre l'histoire. 

Plus d'infos

Une petite vidéo avec quelques extraits des différents spectacles