Avant-goût - La Légende du Roi Arthur

par L'Oeil de S  -  17 Septembre 2015, 17:50  -  #Spectacle, #Comédie musicale, #Showcase, #Paris, #Avant-goût

Ce mardi 15 septembre, j'ai été invitée à découvrir en exclusivité le nouveau spectacle de Dove Attia, La Légende du Roi Arthur. Ce qui devait être un filage, c'est transformé en une répétition technique et costumée. Cependant, j'ai pu avoir un aperçu du spectacle malgré les interruptions. 

Ainsi, l'Oeil de S a pu se faire une première idée sur cette comédie musicale tant attendue du grand public. Verdict ? Je vous laisse lire les quelques lignes qui suivent! 

Avant-goût - La Légende du Roi Arthur

L'Oeil de S vous raconte ce qu'il a perçu

Nous sommes à un peu plus de 48h de la première. Dove Attia explique que nous devions assister au premier filage (répétition générale) du spectacle mais que la troupe (artistes et équipe technique) n'est pas tout à fait prête notamment sur des points techniques (changement de décors, lumières, etc).

Les répétitions commencent et nous découvrons une grande partie du premier acte. Les tableaux s'enchaînent. Je retrouve avec joie la mise en scène précise, spectaculaire et poétique de Giuliano Peparini. Le metteur en scène nous offre des chorégraphies créatives, innovantes et acrobatiques. Le décor, quant à lui, composé d'une simple structure, est complété par des projections à effet 3D aux graphismes bluffants. Quelques accessoires symboliques, tel que la table ronde qui descend du plafond, y sont rajoutés. Les costumes sont magnifiques et nous plongent davantage dans les temps anciens et celtiques. 

Parlons de l'histoire : elle est dans l'ensemble bien ficelée et mêle amour, poésie, magie et une légère touche d'humour. Les chansons sont rock avec des nuances celtiques. 

Quant au casting, pas de surprises concernant Florent Mothe (Arthur) et Camille Lou (Guenièvre) que j'avais pu découvrir respectivement dans "Mozart, l'Opéra Rock" et "1789, les amants de la Bastille". Ils nous proposent de belles performances vocales et un bon jeu d'acteur. Charlie Boisseau (Lancelot), quant à lui, nous transporte avec son timbre de voix si particulier et son personnage touchant. Cependant, je note une certaine fragilité dans son jeu et j'ai hâte de voir sa progression dans les semaines à venir. Fabien Incardona (Méléagant) nous offre une prestation impressionnante vocalement. J'ai également apprécié sa forte prestance scénique. Ma plus grosse appréhension était Zaho (Morgane) et je dois dire que, même si cette dernière apporte de belles notes musicales au show, je ne suis pas tout à fait convaicue par sa performance théâtrale.  Enfin, David Alexis (Merlin) incarne son personnage tout en sagesse et en humour. 

En Bref. 

Il m'est difficile de réellement juger ce spectacle car, au delà des nombreuses interruptions durant la répétition, je n'ai pas eu l'occasion de voir la fin du show. Ce que je peux affirmer, c'est que visuellement, cette comédie musicale va être grandiose. La mise en scène est vraiment, selon moi, le point fort de ce spectacle. Nous allons en prendre plein les yeux. Le point faible, pour le moment, est probablement la crédibilité de certains artistes par rapport au rôle qu'ils doivent interpréter. Espérons que dans les semaines à venir, une fois que la troupe aura complètement pris ses marques, je pourrai observer une évolution. Rendez-vous mi-novembre pour le savoir !

Au Palais des Congrès de Paris à partir du 17 septembre puis en tournée dans toute la France en 2016.

Pour plus d'informations : 
Twitter Off : @RoiArthur_Off
Instagram Off : roiarthurofficiel
Chaine Youtube Off : La légende du Roi Arthur