Lecture - Croiser une girafe en faisant du vélo

par L'Oeil de S  -  11 Février 2016, 08:35  -  #Lecture, #Théâtre, #Pièce, #Impressions, #Avant-goût, #Paris

Lundi 8 février avait lieu la deuxième lecture de la pièce de Léo Guillaume : Croiser une girafe en faisant du vélo. L'Oeil de S, intrigué, a voulu en savoir plus sur cette pièce de théâtre et s'est donc rendu au Ciné Théâtre 13. 

Alors qu'est-ce que cela fait de croiser une girafe en faisant du vélo ? L'Oeil de S vous raconte! 

Lecture - Croiser une girafe en faisant du vélo

"Croiser une girafe en faisant du vélo" vu par l'Oeil de S

Quand nous lisons le titre de la pièce, nous nous disons " Mais de quoi s'agit-il ?". Notre esprit divague dans tous les sens pour essayer de comprendre l'histoire et l'intrigue. Pour au final être agréablement surpris car "Croiser une girafe en faisant du vélo" ne nous emmène pas du tout là où on le pensait. 

Une famille qui se déchire ; voilà le fil conducteur. Les paroles entre les membres de la famille sont crues, dures, si bien que celles-ci en deviennent drôle pour nous, spectateurs. Le texte est extrêmement bien écrit et rien n'est laissé au hasard dans les dialogues. Ce n'était qu'une lecture et pourtant nous étions entièrement plongés dans l'atmosphère recherchée... Alors nous n’imaginons même pas ce que la pièce va donner avec la mise en scène, les décors et les costumes... Les comédiens quant à eux sont époustouflants ! Christiane Millet est tout simplement fabuleuse dans le rôle de la mère, mère qui est au passage complètement cinglée et horrible dans ses mots envers les autres membres de sa famille.  Elle est accompagnée de Philippe Fretun dans le rôle du père, Léopoldine Serre dans le rôle de la sœur et Alexandre Faitrouni dans le rôle du fils. Tous les trois sont une réelle valeur ajoutée à la pièce. Le jeu des quatre comédiens est de qualité et l'Oeil de S ne peut nier le talent indéniable qu'ils ont. 

En Bref.

"Croiser une girafe en faisant du vélo" est : 

- Une pièce prenante et divinement jouée,

- Une pièce à l'univers tourmenté et coloré à la fois

- Une pièce avec un immense potentiel

- Une pièce qui mérite de voir le jour dans un de nos nombreux théâtres.

L'Oeil de S finira en tirant son chapeau à Léo Guillaume. Il souhaite une belle continuation à ce projet et espère qu'il croisera le succès qu'il mérite ! Projet théâtral à suivre de près, très près... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :