Le Journal d'une Femme de Chambre - Impressions

par L'Oeil de S  -  23 Février 2017, 21:49  -  #Theatre, #Drame, #Impressions, #Critique, #Paris

 

Samedi 18 février, l’Oeil de S s’est rendu à la Folie Théâtre pour découvrir un seul en scène : « Le journal d’une Femme de Chambre ». La comédienne, Karine Ventalon, a reçu en 2015 le P’tits Molières de la meilleure comédienne dans un 1er rôle. L’Oeil de S était donc impatient de découvrir la jeune femme sur scène.

 

Découvrez sans plus tarder ses impressions sur ce spectacle.

Fin du 19ème siècle, Célestine, la chambrière des Lanlaires à l'évidente sensualité, dénonce avec une lucidité redoutable et un humour impitoyable la condition des domestiques et gens de maisons, forme moderne de l'esclavage.
Tour à tour dévouée, manipulatrice et amoureuse, elle nous confie dans son journal ses choix, ses doutes, ses sentiments, sa souffrance et se livre sans retenue ni pudeur

 

Le Journal d’une femme de chambre vu par l’Oeil de S

 

L’histoire, tirée de l’œuvre d’Octave Mirbeau, nous plonge dans les coulisses de la vie d’une femme de chambre au 19ème siècle,  vie de misère et d’esclave. Le seule en scène proposé par Karine évoque un thème très sombre mais de temps à autre, nous y trouvons des moments plus légers, voir très drôle.

Les points forts de ce spectacle, sont sans nul doute, l’investissement et le jeu de Karine Ventalon ! Elle est tout simplement époustouflante ! Karine est une grande comédienne et est promise à un magnifique avenir dans ce métier. Son jeu est d’une intensité rare ! Elle a une maitrise tout à fait exceptionnelle de ces différents personnages et de ses passages d’une émotion à une autre ! L’Oeil de S tient à lui tirer son chapeau.

La mise en scène, quant à elle, est truffée de bonnes idées même si de temps en temps, elle est un poil trop « hard » pour l’Oeil de S et sa sensibilité.

 

En Bref.

 

L’Oeil de S a été bluffé par la comédienne et sa proposition artistique ! Il n’avait pas vu une telle performance depuis longtemps ! Ce fut un magnifique moment de théâtre dramatique. Il ne reste que quelques représentations donc, n’hésitez pas à aller découvrir cette artiste extrêmement talentueuse et totalement habitée par ses personnages. 

 

FESTIVAL D'AVIGNON 2017 

Retrouvez "Le journal d'une femme de chambre" du 7 au 15 juillet

A la Petite Caserne à 21h50

 

Pour plus d'informations : 
Facebook Off Karine Ventalon : Karine Ventalon
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :