#OFF17 - La voix des sans voix - Impressions

par L'Oeil de S  -  17 Juillet 2017, 19:03  -  #Festival, #Avignon, #OFF17, #Theatre, #Impressions, #Critique

 

L'Oeil de S avait entendu de beaux échos sur ce seul en scène qui s'était joué à Paris pour quelques dates. Il n'avait pas eu l'occasion d'aller découvrir ce spectacle. Ainsi, il se devait de profiter du festival d'Avignon pour y remédier. 

 

L'Oeil de S vous propose de partager avec vous ses impressions sur ce seul en scène en hommage à l'Abbé Pierre. 

 

 

Le 5 août 1912,  à l'aube de la Première Guerre Mondiale, naît Henri Grouès dit l'Abbé Pierre. Capucin, résistant, député, puis fondateur du mouvement Emmaüs. Comment et pourquoi, alors que tout s'y oppose, un fils de bourgeois va devenir une des figures les plus marquantes du XXème siècle ? Comment cet homme a réussi à entraîner avec lui un pays, puis le monde entier dans son combat pour la justice ? 

 

A travers un narration moderne et originale, portrait d'un homme engagé,

visionnaire et plein d'humour, porté par le destin. 

 

"La voix des sans voix" vu par l'Oeil de S

 

Dans un premier temps, l'Oeil de S tient à préciser que le lieu choisi se prête parfaitement à ce spectacle. Nous sommes donc très rapidement embarqué dans l'histoire. Néanmoins, la grand force de ce seul en scène réside dans la prestation époustouflante de comédien que nous offre Nicolas Vitiello ! Son jeu est brillant, précis et habité. Il revisite la vie de l'Abbé Pierre de manière moderne et originale. De temps à autre, quelques rires s'échappent parmi les spectateurs mais quelques larmes coulent aussi. 

La mise en scène, également réalisée par Nicolas, est particulièrement astucieuse. L'utilisation de cartons comme décor amovible ou encore d'un buste de couture afin de matérialiser ses différents "partenaires" sont des idées ingénieuses ! En outre, la dynamique est justement dosée avec des moments très énergiques et plein de vie et d'autres plus ternes mais qui reflètent notre monde et ses misères. 

 

En Bref. 

 

Au delà de son talent indéniable de comédien et de metteur en scène, Nicolas Vitiello réussit son pari de redonner "un élan aux dires de l'Abbé Pierre, personne tant aimée et écoutée des français". Son seul en scène est touchant, drôle et truffé de bonnes idées dans l'écriture*. Un merveilleux message de paix et d'espoir qui donne à réfléchir et, surtout, à ne pas oublier que ce qui était hier, l'est encore davantage aujourd'hui ... L'Oeil de S remercie Nicolas pour ce magnifique spectacle. Une pièce à ne pas manquer si vous êtes sur Avignon durant le festival !

 

*D'après "Testament" aux éditions Bayard, des textes et discours de l'Abbé Pierre. 

 

Au Théâtre du Roi René à 11h. 

(relâche les lundis) 

Pour plus d'informations :
Twitter Off : @nicolasvitiello
Instagram Off : @nicovitiello
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :