👁️ Critique Théâtre - UNE SUR DIX

par L'Oeil de S  -  17 Décembre 2019, 17:57  -  #Seul en scène, #Humour, #Endométriose, #Laura Bensimon, #Guillaume Bouchède, #Anthony Michineau, #Critique, #Impressions, #Spectacle, #Paris

Les grèves perdurent mais j'ai tout de même réussi à me rendre au Théâtre des Variétés afin d'y découvrir "UNE SUR DIX", un seul en scène pensé et joué par Laura Bensimon.

En collaboration avec Anthony Michineau, Laura a décidé de mettre en avant à travers ce spectacle une maladie dont nous parlons trop peu et qui touche une femme sur dix : l'Endométriose

 

Je reviens en quelques lignes sur mes impressions. 

Alice aurait aimé être la femme sur dix qui n'a pas de cellulite, la femme sur dix qui a le plus gros salaire de sa boite, la femme sur dix qui... bouffe tout ce qu'elle veut et reste mince, mais non. Rien de tout ça. C'est la femme sur dix qui est atteinte d'Endométriose. Endo quoi ? C'est ce qu'elle a répondu avant de comprendre que son rêve de venir mère allait peut-être s'envoler. Entre sa mère excessive, sa meilleure amie en pleins préparatifs de mariage, son mec qui ne veut pas s'engager et toute une galerie de personnages plus drôles les uns que les autres, elle va mener son combat face à l'Endométriose, tout en dérision, pour atteindre son but ultime : avoir un bébé qui chiale. 

 

UNE SUR DIX vu par l'Oeil de S. 

 

Ce seul en scène est drôle, même hilarant à certains moments. Néanmoins, il est également bouleversant. Le texte d'Anthony Michineau est brillant et permet d'aborder un sujet délicat avec beaucoup de subtilités, de légèreté et surtout d'humanité. L'impact de cette maladie sur l'entourage, la famille, les amis... est mis en avant avec humour grâce  à un texte intelligemment écrit. En outre, nous en apprenons beaucoup sur l'Endométriose, ses symptômes et ses conséquences : doctissimo ne fait pas le poids face à ce spectacle! 

 

La mise en scène, signée Guillaume Bouchède et Nicolas Soulié, est ingénieuse et permet d'offrir une belle dynamique à l'histoire. Elle est aussi très inventive pour accompagner les diverses situations et les différents personnages. Laura Bensimon, quant à elle, est divine. Son jeu ne manque pas de justesse, ses ruptures sont parfaitement maîtrisées. Elle nous offre une prestation de comédienne bluffante. Impliquée et concernée, elle nous livre cette histoire avec humilité, sensibilité et une petite touche de folie fortement appréciée. Les transitions entre les personnages sont fluides et Laura jongle entre eux avec une facilité déconcertante. Enfin, la musique de Mademoiselle Fidji n'est pas passée inaperçue. Avec son titre " La parisienne", elle apporte gaieté et optimisme. 

 

En Bref. 

 

J'ai assisté à la deuxième représentation de ce spectacle et, bien qu'il soit encore un peu en rodage, j'ai été agréablement surprise par le niveau de qualité déjà atteinte. Pendant plus d'une heure, j'ai ri mais j'ai également été très émue. Pour toute l'équipe du spectacle, le pari est gagné et je ne doute pas que UNE SUR DIX fera parler de lui très prochainement. Quant à vous, mes chers lecteurs et lectrices, n'hésitez plus une seconde : vous devez absolument découvrir ce seul en scène. 

 

Actuellement au Petit Théâtre des Variétés

Du jeudi au samedi à 20h

RÉSERVATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :