👁️ Critique Théâtre - Écoutez leur silence.

par L'Oeil de S  -  20 Mai 2022, 11:31  -  #Ecoutez leur silence, #Théâtre, #Paris, #Spectacle, #Critique, #Gabrielle Gay

Ah l'adolescence ! Avec "Écoutez leur silence", Gabrielle Gay met en lumière cette période souvent bien plus sombre qu'elle n'y parait et si déterminante pour nos vies d'adulte. Installée pour 4 représentations au Studio Hebertot, cette pièce a attisé ma curiosité et je suis donc allée la découvrir avec intrigue et enthousiasme. 

 

Pas de blabla inutile, je vous livre sans attendre mes impressions. 

Entre les murs d'un centre, des ados. Les silences, leurs voix qui à demis mots hurlent les souffrances et font tout basculer. Il y a des règles à respecter, de voir de bienveillance les uns envers les autres. Apprivoiser ce mail qui parfois ronge et laisser la bête tapie dans son ombre. Vivre, toujours plus fort et rire jusqu'à s'en briser la voix. Ensemble, ici dans cet endroit. Ils apprendront à évoluer ensemble, panseront-ils leurs blessures sous l'oeil et la bienveillance de Nathaelle, celle qui a besoin de croire en eux... Car en vérité, on a tous nos bagages, et si finalement, croire en eux l'aidait à croire en elle...

 

"Écoutez leur silence" vu par l'Oeil de S

 

Mon intuition me trompe rarement et je suis bien contente de l'avoir suivie encore une fois : cette pièce est une véritable pépite. Le texte est divinement bien écrit et aborde avec humour et émotion, des thématiques difficiles et sombrement réalistes. L'écriture est bourrée de poésie bien que délicieusement poignante et percutante. Des histoires bouleversantes s'entremêlent, s'entrechoquent et se révèlent à nous pendant plus d'une heure, le tout en heurtant à la fois notre coeur, notre sensibilité et nos zygomatiques : un régal ! La mise en scène est dynamique, efficace et elle nous plonge davantage au coeur des tourments de ces adolescents, de leurs pensées si violentes tout en gardant un brin de légèreté.

 

Les comédiens nous offrent quant à eux des interprétations d'une forte intensité, d'une fabuleuse justesse et d'un réalisme déconcertant. Chacun d'entre eux nous livre un jeu bluffant, aussi bien dans les intentions, que dans les ruptures ou encore dans les nuances. Leur capacité à passer du rire aux larmes ou encore à la colère en quelques secondes est troublante, voire perturbante bien que stupéfiante.

 

En Bref. 

 

L'intensité émotionnelle de cette pièce est à la fois jouissive et déroutante. Pendant plus d'une heure, malgré nous, nous sommes impliqués dans la vie de ces adolescents, de leurs doutes, de leurs peurs et surtout de leur traumatisme. On s'attache à eux, on s'immisce dans leurs aventures, on les comprend bien plus que l'on ne pourrait le penser, et surtout on entrevoit une lueur d'espoir grâce au pouvoir de l'amour et de l'amitié. Je pense sincèrement que cette création n'a pas fini de faire parler d'elle, c'est tout ce que je lui souhaite en tout cas. 

 

Avec Ophélie Bernard, Pierre Besson, Eloïse Blomme, Ophélie Cazonis, Camille Delpech,

Vincent Gaudin, Dorothée Girot, Grégoire Gougeon, Zack Naranjo 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :