🎭 OFF22 - A l'Ombre d'OZ

par L'Oeil de S  -  18 Juillet 2022, 07:44  -  #A l'ombre d'Oz, #Avignon, #OFF22, #Spectacle, #Critique, #Musical, #Judy Garland

Plus que quelques heures avant d'enfiler mes escarpins couleur rubis, de taper des talons et hop : me voila de retour à Paris. Pourquoi cette référence aux chaussures mythiques de Dorothy ? Tout simplement parce que je suis allée découvrir le spectacle "A l'ombre d'Oz", un musical sur les traces de Judy Garland et les mystères entourant le film "Le magicien d'Oz" qui la révéla aux Américains. 

 

J'arrête de tergiverser et je vous livre mes impressions sans plus tarder. 

 

 

"À l'Ombre d'Oz" vu par l'Oeil de S

 

J'ai toujours aimé l'univers d'Oz mais j'avoue ne mettre jamais réellement intéressée à sa création. Judy Garland, bien évidemment je connais son nom, mais son histoire, pas vraiment. Entre rêve et désillusions, son parcours hors-norme nous est conté avec poésie et émotion. Le livret est bien ficelé alternant entre derniers instants et flashback du passé. L'écriture est soignée et nous livre de belles subtilités oscillant entre magie et affligeante réalité. La mise en scène est fluide, pertinente et bien pensée, malgré un plateau étroit. Complétée de temps à autre par des chorégraphies enjouées, elle nous tient en haleine et donne une délicieuse sensibilité au texte. 

 

Les comédiens-chanteurs nous offrent un jeu d'une belle justesse et des prouesses vocales impressionnantes. Ils jonglent avec une divine facilité entre divers personnages hauts en couleur. L'interprétation de Judy Garland par Severine Wolff est tout simplement bluffante, de par sa sincérité et son intensité. Bravo ! 

 

En Bref. 

 

Ce spectacle est un très bel hommage à la petite fiancée de l'Amérique. Il est aussi le triste reflet d'une réalité des dessous sordides de ce métier, bien trop présents encore aujourd'hui. Toutefois, la plume d'Olivier Schmidt a su trouver les mots pour apporter un peu de légèreté à cette histoire tragique, avec une petite touche d'humour où l'émotion n'est jamais très loin. Une belle parenthèse à découvrir sans hésiter. 

 

Au Théâtre de l'Observance à 12h

Sauf les lundis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :