🎭 OFF22 - Les Sphères Ennemies

par L'Oeil de S  -  17 Juillet 2022, 07:17  -  #Les Sphères Ennemies, #Humour, #Comédie Romantique, #Avignon, #OFF22, #Spectacle, #Critique

La fin du festival approche pour moi mais il est loin d'être fini pour les nombreux (trop nombreux ?) spectacles. Je sais que dans cette folie avignonnaise, il est toujours difficile de faire des choix et espérons que mon oeil saura vous aider. Je m'éparpille un peu... comme le cerveau de Jonathan, personnage principal à sa façon de la comédie romantique "Les Sphères Ennemies". Vous l'aurez compris, je vais vous livrer mes impressions sur ce spectacle lauréat du Petit Molière de la meilleure comédie en 2019. 

 

Sont-elles bonnes ? Sont-elles mauvaises ? Mes hémisphères droit et gauche seront-ils se mettre d'accord ? Espérons que oui ! 

 

Les Sphères Ennemies vu par l'Oeil de S 

 

Il n'y a pas à dire, l'originalité est bel et bien présente dans cette pièce ! L'idée ne pouvait pas être plus créative. Nous voilà donc plongés au coeur, littéralement, du cerveau de Jonathan qui se voit divisé en deux : d'un côté Jo, de l'autre Nathan, pour ne pas dire d'un côté l'ange, de l'autre le démon. Le texte, qui joue du début à la fin entre dualité et réconciliation, est parfaitement ficelé et bien amené. Il nous livre une écriture cynique à souhait saupoudrée d'un brin de tendresse : c'est un régal. Même si quelques longueurs se font sentir dans le livret, la mise en scène captive notre attention par son inventivité, sa finesse et son ingéniosité. Entre vous et moi, le décor est une pure merveille qui nous embarque à l'intérieur de ce cerveau déjanté pas si différent du notre.  

 

Les deux comédiens, Olivier Teillac et Jean Baptiste Thomas Sertillages défendent leur personnage respectif avec brio. Leur jeu est d'une belle justesse, frais et plein de subtilités. Débordant d'énergie, ils ont toutefois tendance à se laisser entraîner par celle-ci et leur articulation en est légèrement impactée : ne pas se précipiter, telle est la clé. Ne vous méprenez pas pour autant, cela n'enlève rien à leur talent. 

 

En Bref. 

 

J'ai passé une très bonne soirée en compagnie de ce duo atypique. Entre rire et réflexion, ce spectacle ne ressemble à aucun autre. Intelligent, palpitant, émouvant, il ravira aussi vos zygomatiques par son humour grinçant et délicieusement audacieux. Toutefois, il ne manquera pas de vous rappeler que lorsque l'on tombe amoureux, qu'on le veuille ou non, il nous est impossible de faire taire ces petites voix contradictoires qui résonnent dans notre tête, pour le meilleur et pour le pire. 

 

Au Théâtre Notre Dame à 21h15 

Uniquement les jours impairs. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :