Rencontre - Louis Delort

par L'Oeil de S  -  30 Mars 2017, 18:10  -  #Interview, #Rencontres, #Musique, #Album, #Financement, #Artiste indépendant, #Actus

 

Après un petit temps d'absence, Louis Delort (The Voice, 1789 les amants de la Bastille) se lance en tant qu'artiste indépendant pour son deuxième album! Le jeune artiste de 23 ans a accepté de répondre aux questions de l'Oeil de S et donc de se confier un peu plus sur ce projet. 

 

Découvrez sans plus attendre son interview. 

Interview

 

Après The Voice, « 1789, les amants de la Bastille » et un premier album en compagnie de ton groupe « The Sheperds », tu te lances en tant qu’artiste indépendant. C’est une nouvelle aventure qui commence, comment te sens-tu et qu’attends-tu de celle-ci?

 

Je me sens vraiment bien, j'ai enfin trouvé ma voie et je la suis pleinement. Être indépendant me libère du poids de l'industrie musicale et de ses contraintes. Je vais pouvoir composer, écrire, laisser mon imagination partir où bon me semble. J'ai hâte de voir où tout cela va me mener. 

 

Parles-nous un peu du principe de financement que tu as mis en place pour ce deuxième album? 

 

En gros, je propose aux gens de participer au financement de mon prochain album "La Folie Des Hommes" sur le site Ulule. En échange de leurs dons, ils reçoivent des contreparties : cela va de l'album en digital ou en physique à un concert privé chez le contributeur en passant par ma première guitare acoustique ! 

L'important n'est pas la quantité donnée par le contributeur mais surtout qu'il se sente important dans le processus de création de l'album de l'artiste qu'il suit. 

 

Sans trop en dire, mais un peu quand même, que nous réserves-tu avec ce nouvel album ? 

 

Je souhaite que cet album soit un mélange de toutes mes inspirations musicales qui sont très variées. J'aime autant le rock, voir le métal, que la chanson française, la folk et la pop. Je vais m'entourer de merveilleux musiciens qui vont pouvoir donner la couleur un peu unique que je recherche (les frères Ceccaldi au violon et violoncelle, Allan Varnfield à la batterie et bien d'autres). Je ne me fixe aucune limite pour la composition et l'écriture. Je laisse libre cours à mes envies. J'essaie d'aborder sur le même plan des thèmes difficiles et révoltants ainsi que des thèmes plus abstraits, plus poétiques. 

 

Quelles ont été tes inspirations pour cet album ?

 

Pour l'instant, c'est encore difficile à dire ... Il y a des artistes que je ne me lasse pas d'écouter comme Ben Howards, Mumford & Sons, Jeff Buckley... Tout ça fait ressortir en moi une musicalité assez instinctive. Je me pose devant mon piano ou avec ma guitare et je laisse courir mes doigts. Les chansons viennent le plus souvent naturellement, je ne sais pas "forcer". 

 

Le titre de celui-ci est «La Folie des Hommes ». Pourquoi ce titre ?

 

"La Folie des Hommes" est inspiré par le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui : avec toutes ses injustices et sa violence et, en même temps toutes les belles choses que lui et ses habitants nous offrent. C'est en quelque sorte un constat fait, par un jeune de 23 ans, de son environnement.  

 

En moins de deux heures, tu avais atteint 25% du financement. As-tu été surpris par l’engouement que tu as suscité avec cette annonce ?

 

J'ai été vraiment surpris oui, je ne m'attendais pas à une réactivité pareille. Les gens ont vraiment très bien réagi à cette annonce et beaucoup se sentent concernés par le projet. J'en suis très heureux car je voulais vraiment retrouver le lien entre l'artiste et le public : un lien direct sans intermédiaire. 

 

Une fois le temps écoulé sur Ulule pour le financement, comment vois-tu la suite de l’aventure? 

 

Et bien cela va dépendre du résultat de ce financement mais ce qui est sûr, c'est que j'espère pouvoir faire au moins un clip grâce au public et bien évidemment enregistrer l'album. Je souhaite réellement repartir sur les routes et faire découvrir au plus grand nombre ces nouvelles chansons, par le meilleur des moyens qu'il soit, c'est à dire la scène! L'album devrait sortir au début de l'année 2018. 

 

La Question Rituelle de l'Oeil de S

 

Où te vois-tu dans un an tout pile, c'est-à-dire le 30 mars 2018 à 17h37 ?

 

Je me vois en train de répéter pour un concert, accompagné de mes musiciens. Je l'espère en tout cas ! 

 

Portrait Chinois

 

Si tu étais une couleur : Vert ! 

Si tu étais un animal : Lion

Si tu étais un réseau social : Mmmmmmmh, Facebook 

Si tu étais un plat : Aaaaah, une escalope à la crème (rires)

Si tu étais une boisson : Le Coca ? Sinon l'eau c'est très bien ! (En fait, c'est la bière) (rires) 

Si tu étais une année : 1969 , Woodstock

Si tu étais un film : The Doors avec Val Kilmer, grosse révélation ce film.

Si tu étais un personnage de Disney : Rouky dans Rox et Rouky, j'adore ce film ! 

Si tu étais une émotion, un sentiment : Les frissons.

Si tu étais une devise, citation : "Celui qui contrôle les médias contrôle les esprits" (Jim Morrison) 

 

 

L'Oeil de S remercie Louis Delort de s'être prêté au jeu de l'interview et d'avoir répondu à sa curiosité. Il lui souhaite d'atteindre ses objectifs et Louis peut compter sur son soutien. Quant à vous, chers lecteurs, vous pouvez toujours participer au financement de l'album de ce très bel artiste qu'est Louis Delort, en cliquant sur le lien suivant : 

 

https://fr.ulule.com/louis-delort-nouvel-album/